Augmentation Mammaire

Augmentation MammaireL’augmentation mammaire a pour but d’embellir  la poitrine féminine. Cette intervention consiste à corriger le volume des seins féminins jugé insuffisant, de réduire les complexes et de permettre aux femmes de se sentir en harmonie avec leur corps.

La mise en place d’un implant (prothèse) se fait le plus souvent derrière la glande mammaire. Les tailles changent selon les besoins de chaque patiente. On est à la recherche d’un volume harmonieux pour éviter la ptose des seins chez les patientes. Le Docteur Franck Benhamou utilise la meilleure qualité d’implants mammaires.L’enveloppe des implants est constituée de silicone élastique (gelée de silicone). Elle est lisse ou rugueuse (texturée), remplie de gel de silicone (99 % des implants) voir de sérum physiologique.

L’augmentation mammaire consiste à corriger le volume jugé insuffisant des seins par la mise en place d’un implant (prothèse) derrière la glande mammaire en place. Il faut respecter un volume harmonieux pour éviter la chute des seins. L’enveloppe de l’implant est constituée de silicone élastique ; elle est lisse ou rugueuse (texturée), remplie de gel de silicone (99 % des implants) voire de sérum physiologique.

L’implant est introduit par une courte incision de la peau située soit sur l’aréole, soit dans la région de l’aisselle, soit dans le pli sous-mammaire. Il est placé au choix devant ou derrière le muscle grand pectoral, en fonction de la taille de la glande existante et de la préférence du chirurgien.

Avant l’intervention de l’augmentation mammaire

Avant l’intervention d’une augmentation mammaire, deux consultations de chirurgie espacées de 15 jours au moins sont recommandées. Une mammographie préopératoire est systématique après 35 ans ou en cas de facteurs de risque de cancer du sein. L’anesthésiste est vu en consultation au plus tard 72 heures avant la plastie mammaire. L’arrêt du tabac est conseillé 2 mois avant l’intervention, 1 mois seulement pour la contraception orale. L’aspirine, les anti-inflammatoires ou les anticoagulants oraux sont interrompus 15 jours avant pour réduire le risque hémorragique.

L’intervention d’augmentation mammaire

L’intervention d’une augmentation mammaire, effectuée sous anesthésie générale, dure 1 à 2 heures. Un pansement modelant est confectionné soit avec des bandes élastiques soit avec un soutien-gorge. Les seins sont gonflés, fermes, douloureux au toucher et très peu mobiles pendant une période qui peut aller jusqu’à 1 mois. Si les prothèses sont placées derrière le muscle, beaucoup de gestes de la vie de tous les jours sont difficiles pendant 1 semaine. Le sport ne doit pas être repris avant 1 mois.

Le résultat est visible dès 3 mois, mais ce n’est qu’après 6 mois voire 1 an que les seins acquièrent leur aspect définitif. Leur volume chute d’environ 15-20 % par rapport à la période immédiate postopératoire.

L’augmentation mammaire avec la pose d’implants en gel de silicone implique une surveillance par échographie annuelle et mammographie bisannuelle.