Chirurgie des Seins

Il arrive que le pli de l’enveloppe de l’implant ait un aspect de « vagues » palpables ou visibles dans les parties supérieures du sein. En effet, la prothèse, pour rester souple n’est jamais remplie sous tension. Cette situation est plus souvent constatée lorsque que le revêtement cutané et glandulaire initial est faible.

Les risques spécifiques aux implants mammaires :

– Formation des plis ou aspect de « vagues »: Il arrive que le pli de l’enveloppe de l’implant ait un aspect de « vagues » palpables ou visibles dans les parties supérieures du sein. En effet, la prothèse, pour rester souple n’est jamais remplie sous tension. Cette situation est plus souvent constatée lorsque que le revêtement cutané et glandulaire initial est faible.

– Contracture capsulaire et coque fibreuse: Tout implant peut générer la formation d’une capsule fibreuse. Cette membrane fibreuse qui se forme dans le but d’isoler un corps étranger de l’organisme et de le protéger, peut s’épaissir ou se rétracter et former ainsi une contracture capsulaire (coque fibreuse autour de l’implant). Quatre stades de fermeté, de l’aspect normal, indétectable, aux formes sévères (avec sein dur, rond, fixé et parfois douloureux) peuvent être constatés. Une intervention chirurgicale permet de corriger cette déformation.

Rupture et dégonflement: Il arrive, de manière exceptionnelle, à la suite d’un traumatisme violent ou sans raison, que l’implant se rompe, se dégonfle. Dans ce cas il est nécessaire de le changer.

Il n’y a pas de durée de vie des prothèses mammaires, la devise est de ne ré intervenir que si les implants posent problème.